Le Prêt à Taux Zéro maintenu dans le neuf en 2020

Publié le Publié dans Actualités, Votre maison

Le PTZ en 2020

Vous souhaitez faire l’acquisition de votre résidence principale ? Bonne nouvelle ! Le Prêt à Taux Zéro, qui devait être supprimé dans certaines communes, est finalement prolongé en 2020.

Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce dispositif et comment en bénéficier.

 
 

RAPPELS SUR LE PRÊT À TAUX ZÉRO

 

Définition du Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt consenti pour l’achat ou la construction d’une résidence principale. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt sans intérêts. L’emprunteur ne rembourse que la somme allouée par l’établissement financier, tandis que l’État prend en charge les intérêts qu’il verse à la banque prêteuse. L’emprunteur n’a également aucun frais annexe à payer (frais de dossier, expertises,…).

 

Le montant du PTZ est toutefois plafonné et ne peut donc financer à lui seul l’intégralité d’un projet immobilier. Il doit nécessairement être complété par un ou plusieurs autres prêts : prêt immobilier classique, Prêt d’Accession Sociale (PAS), Prêt Action Logement (PAL),… etc.

 
 

Les conditions d’obtention du PTZ

Il faut toutefois remplir certaines conditions pour pouvoir bénéficier d’un PTZ :

  • Il ne faut pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux années précédant le prêt ;

  • La somme obtenue doit servir à financer l’acquisition ou la construction de la future résidence principale de l’emprunteur ;

  • Comme évoqué plus haut, le PTZ doit être accompagné d’un ou plusieurs autres prêts car il ne peut pas être la seule source de financement du projet ;

  • La somme prêtée ne doit pas excéder 40% du coût total de l’opération dans les zones A, A bis et B1, et 20% dans les zones B2 et C ;

  • Un PTZ ne peut être obtenu qu’auprès d’un établissement financier ayant signé une convention avec l’État ;

  • Le montant alloué dépend de la commune où se situe le logement et du nombre de personnes dans le ménage ;

  • Les ressources de l’emprunteur sur l’année N-2 ne doivent pas dépasser un certain plafond.

 

Plafonds de ressources pour l’obtention d’un PTZ

Composition

du ménage

Zones A

et A bis

Zone B1 Zone B2 Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
À partir de 8 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

 
 

Le zonage déterminant les conditions du PTZ

Le montant accordé par une banque dans le cadre d’un Prêt à Taux Zéro dépend de la commune où se situe le logement. En effet, le marché diffère d’une zone géographique à une autre en ce qui concerne l’offre, la demande et les prix.

 

Pour clarifier la situation, le gouvernement a défini 5 zones : de la zone A bis, où le marché est le plus tendu (forte demande, prix élevés), à la zone C, moins recherchée par les acquéreurs, en passant par les zones A, B1 et B2.

 

Plus les prix constatés dans une zone sont importants, plus la somme accordée dans le cadre d’un PTZ sera élevée.

 
 

Durée du PTZ et différé de remboursement

La durée du PTZ est comprise entre 20 et 25 ans, incluant une période de différé de 5, 10 ou 15 ans, pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse pas son prêt.

 

La durée du PTZ et celle de la période de différé dépendent du nombre de personnes composant le ménage, de leurs revenus, du coût total du projet immobilier et du lieu où se situe le logement concerné par le prêt.

 

Pour savoir si vous éligible au Prêt à Taux Zéro et calculer le montant que vous pourriez obtenir, vous pouvez utiliser le simulateur du Ministère de la Cohésion des Territoires.

 
 
 

LE PTZ DANS LE NEUF EN 2020

 

Le Prêt à Taux Zéro est particulièrement populaire auprès des particuliers car, de par son accessibilité (les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour l’obtenir sont élevés), il permet à un grand nombre de ménages de devenir propriétaires de leur logement. Il y a ainsi eu plus de 120 000 PTZ accordés en 2017.

 

Mais le gouvernement, en partie dans une optique de réduction des dépenses, a décidé dans un premier temps de restreindre les conditions d’accès au Prêt à Taux Zéro, amenant une forte baisse du nombre de PTZ accordés en 2018, estimé à 90 000.

 

Suite à cela, voulant favoriser l’immobilier ancien, le gouvernement avait prévu dans son projet de loi de finances 2020 la suppression du PTZ pour les logements neufs dans les zones B2 et C à partir du 1er janvier.

 

Devant la levée de boucliers des professionnels de la construction, très opposés à ce projet de loi qui aurait, selon eux, fortement freiné leur activité, le gouvernement est revenu sur sa décision et a maintenu le PTZ pour la construction d’un logement neuf dans les zones B2 et C, et ce jusqu’à la fin de l’année 2020.

 

Les conditions d’attribution du Prêt à Taux Zéro restent inchangées.

 

Et si vous profitiez de la prolongation du Prêt à Taux Zéro pour devenir propriétaire de votre logement ? Le Groupe BLAIN CONSTRUCTION, constructeur de maisons individuelles en Loire-Atlantique, est à votre écoute. Contactez-nous et discutons ensemble de votre projet.

 
 
———

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Et pour d’autres astuces concernant votre logement, ou pour rester informé des actualités du Groupe BLAIN CONSTRUCTION, rendez-vous sur notre blog !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *